pigeon

Nelson The Pigeon A Cosmic Kids Yoga Adventure!.

New album “All The Roads” out now
iTUNES : http://bit.ly/iTunesDlxPigeonJohn
FNAC : http://bit.ly/FnacPigeonJohn
AMAZON : http://amzn.to/1lEo6hS
QOBUZ : http://bit.ly/QobuzDlxPigeonJohn
SPOTIFY http://bit.ly/PigeonJohnSpotify
DEEZER http://www.deezer.com/album/8485887
GOOGLE PLAY http://bit.ly/PigeonJohnGooglePlay

https://www.facebook.com/dothepigeon‎
https://twitter.com/dothepigeon
http://www.pigeonjohn.fr

Director : Romain Laurent
DoP : Josh McKie

Production : Solab
Producer : Nicolas Tiry
Executive Production : Legs @ NYC
Executive producer : Sophia Rothbart
AD : Ryan A. Dearth
Movi Operator : Ryan Hamelin
Movi Operator Assistant : Erin Trout
Grip : Jordyn Gatti
DIT : Sam Gordon
Drone Operators : Jack Simpson, Rob Sabatini
Hair & Make-up : Chichi Saito
Stylist : Sinclair Tucker

Editing: Cosmo Street @ NYC
Post Producer: Anne Lai
Editor: Mark Potter
Post Production: Reepost @ Paris
Post Producer : Cécile Hournau
Flame Artists : Tarek Maalouf, Adrien Lepineau, Benoit Messager
Flame Assistants : Claire Jabrane, Matthieu Plessis
Color Grader : Anne Szymkowiak

merci à Urban Factory

Nkosi Burgess, jeune joueur du Dix Hills Heat aux États-Unis, est déjà en train de se faire un nom grâce à ce but fabuleux.

Empathie, système social développé et relations longues, découvrez tout ce que vous ne savez pas encore sur les oiseaux. Il reste encore beaucoup à apprendre sur eux, c’est la raison pour laquelle, Agatha Liévin-Bazin, éthologue spécialisée, sera présente à l’Université d’été de l’animal.

Un manège pour pigeons…

Un manège pour pigeons…

Nature is Amazing || pigeon catching a train

Si à Paris on compte environ un pigeon pour 25 habitants, à Formerie, dans l’Oise rurale, on compte un pigeon pour 3 habitants. Voir un pour 2 habitants par période. Dans ce village de 2 000 âmes, de nombreux procédés ont été utilisés pour tenter de venir à bout des pigeons : pièges, grilles, filets, fauconnier… Rien n’y fait. C’est donc vers un piégeur agréé, autorisé à utiliser une carabine, que la ville s’est tournée. Les nuisances sont onéreuses pour les commerces et habitants. L’un a dû évacuer 300 kg de fientes de son grenier. Une autre faire vider ses gouttières pour 800 €. Le piégeur a pu venir à bout de plusieurs centaines de pigeons qui se reproduisent très vite. Il en resterait encore 300.

Retrouvez l’info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430